Lieux de mémoire - France

Index de l'article
Lieux de mémoire
France
États-Unis
Toutes les pages

FRANCE, Saint-Jans-Cappel

Quelques mois après le décès de sa mère, Marguerite de Crayencour rejoint le Mont-Noir avec son père, dans la propriété de sa grand-mère paternelle. Elle y passe toute son enfance, jusqu’à la vente du château familial en 1912. Elle mène une vie campagnarde et aisée, entourée d’un immense parc, d’animaux et se lie avec les « gens de maison », tout en étant « la petite fille du château ». Son père veille à son éducation. L’hiver se passe à Lille, dans une autre propriété de la grand-mère.

 

Le Mont-Noir

mont_noir

« […] je dois pourtant beaucoup au Mont-Noir. J’y ai les plus anciens souvenirs que je puisse réussir à dater, […] je lui dois, ce qui compte beaucoup pour moi, ma première familiarité avec les bêtes et les plantes ; j’y ai entrevu ce qu’était la routine journalière de la vie à la campagne d’autrefois, et mon intimité, si facile pour un enfant, avec « les gens de maison », presque tous originaires de Saint-Jans-Cappel ou de villages voisins […]. Les Gilles Rombaut, les vieilles Greete, les Josse Kassel et autres personnages populaires de L’Œuvre au Noir sont souvent pour une part inspirés de lointains souvenirs de ce temps-là. En ce qui me concerne, j’ai toujours regretté que mon père ait vendu cette propriété […]. S’il l’avait gardée, […] ç’aurait été quelque chose que de posséder ce pan de colline sous un très beau ciel. » Cette citation, extraite de la lettre inédite écrite à Daniel Ribet par Marguerite Yourcenar le 25 janvier 1975, souligne l’importance du Mont-Noir dans la vie et l’œuvre de Marguerite Yourcenar. Le Mont-Noir est l’un des trois monts des Flandres de France. À flanc de cette colline, en 1824, le bisaïeul de Marguerite Yourcenar avait fait construire un château qui fut habité par la famille de Crayencour jusqu’à sa vente en 1912. Détruit en 1917 lors des bombardements, le château ne fut jamais reconstruit. Sur le Mont-Noir, seul subsiste aujourd’hui le pavillon du garde et les écuries qui ont été transformées en Centre de Résidence d’Écrivains Européens « Villa Marguerite Yourcenar ». Suite aux vœux de Marguerite Yourcenar, l’emplacement du domaine est aujourd’hui un parc naturel au sein duquel il est possible d’admirer la floraison des jacinthes en mai, le sous-bois aux oiseaux, la grotte que l’auteur, enfant, fleurissait ; ainsi que les arbres, l’étang et les rhododendrons qui ont entouré les premières années de Marguerite Yourcenar dépeintes dans Archives du Nord.

 

Musée Marguerite Yourcenar

Le Musée Marguerite Yourcenar a été créé en 1985 à Saint-Jans-Cappel à l’initiative de Louis Sonneville, instituteur du village, pour rappeler que Marguerite Yourcenar a passé son enfance au Mont-Noir. Ce musée communal, ensuite associé à la Fondation Marguerite Yourcenar, a étendu sa vocation à la préservation du patrimoine littéraire et naturel chérit par l’auteur. Le château des Cleenewerk de Crayencour, au sommet du Mont Noir, dépendait administrativement du village de Saint-Jans. Le musée est géré par l’association des Amis du Musée de Marguerite Yourcenar qui promeut le développement culturel et garantit la pérennité du musée. Le Musée de Saint-Jans-Cappel et le CIDMY travaillent en étroite collaboration afin de permettre au public de connaître la vie et l’œuvre de Marguerite Yourcenar. Le musée offre la possibilité d’accéder à une exposition permanente sur l’enfance de l’auteur et son parcours d’écrivain ; une pièce reconstitue un concentré de « Petite Plaisance ». Une vidéo retraçant le parcours de Marguerite Yourcenar y est proposée aux visiteurs ainsi que des promenades de groupes sur le « Sentier des Jacinthes »

musee_yourcenar

Musée Marguerite Yourcenar
55, rue Marguerite Yourcenar
FR - 59270 Saint-Jans-Cappel
Tel : +33 (0)3.28.42.20.20

Site : museeyourcenar.fr/fr/
Courriel : contact@museeyourcenar.fr

  • Ouvert toute l'année du mardi au vendredi de 10 à 12h00 et de 14 à 16h30 et le dimanche de 15h30 à 17h30.
    Fermeture annuelle en décembre et janvier. Possibilité toute l'année, tous les jours de la semaine, pour les groupes uniquement sur réservation.

 

L'Église

eglise

Construite au milieu du XVI° siècle, l’Eglise Saint-Jean-Baptiste de la commune de Saint-Jans-Cappel fut détruite et restaurée à plusieurs reprises. Seule la tour date de 1557. Cette église de style néogothique, déjà rénovée en 1883-1884, fut reconstruite en 1922 à la suite de sa destruction partielle lors des bombardements de 1918. Le 1er septembre 1968, dans une lettre à Daniel Ribet, Marguerite Yourcenar évoque « […] le banc à l’église d’où l’on voyait à la fois le chœur et l’assistance […] ; les messes de la St-Hubert et de la St-Ghislain, bruyantes d’abois et de cris d’enfants ; dans la pauvre église, mis sous verre comme une relique, le képi d’un officier ou sous-officier […] » rappelant ainsi combien ce lieu fut fréquenté par sa famille. De part et d’autre de l’entrée, Michel de Crayencour, père de Marguerite Yourcenar, fit apposer deux plaques commémoratives dédiées à ses deux premières épouses, Berthe de Lagrange et Fernande de Cartier de Marchienne, toutes deux décédées en pleine force de l’âge.

 



Fédération Wallonie-Bruxelles Commission Communautaire Française Région de Bruxelles-Capitale Ville de BruxellesTwitterFacebook