Ce site utilise des cookies
×

Les Yeux ouverts, entretiens avec Matthieu Galey, Paris, Le Centurion, 1980, 336 p.

Couverture entretiens M. Galey / M. Yourcenar

Matthieu Galey se rend sur l’île de Mount Desert, à « Petite Plaisance », la maison où vit Yourcenar, afin d’avoir de longs entretiens avec elle. Il s’agit aussi de réaliser son premier portrait télévisé.
Il aura la chance de discuter des heures avec elle, et nous livre ici probablement un des portraits le plus complet de l’écrivain.
Ils abordent d’abord la jeunesse de l'auteur, le décès de sa mère quand elle était encore toute petite, la décision de son père de ne pas la mettre à l'école et de s'occuper lui-même de son instruction et de son éducation, les nombreux voyages faits avec lui, les femmes qui l’ont entourée. A huit ans, elle lisait « les Oiseaux » d'Aristophane et, à douze ans, elle parlera le grec et le latin.
Yourcenar recevra une certaine éducation religieuse, mais courte. Elle suffira pour lui donner la sensation du « mystère » qui existe derrière les religions. Elle aime le passé dans la mesure où elle estime qu'il est la façon dont les êtres comprennent le présent. Le passé, pour elle, est une des formes de l'amour de la vie.
Yourcenar vivait aux Etats-Unis et nous fait part, ici, des manques qu'elle ressent là-bas, mais aussi de ce qu'elle y a trouvé de bon.
Comment a-t-elle réalisé son œuvre ? Que représentait Hadrien pour elle, ainsi que Zénon ? Quelle est l’influence de son éducation dans ses oeuvres ? Quels sont les écrivains qui l’ont marquée ?
Au fil des pages, Matthieu Galey va de plus en plus loin dans les pensées de Marguerite Yourcenar quant à ses conceptions de la vie, des êtres humains, de l’Histoire, de l'amour, de la sexualité, de l’influence des religions et des philosophies…
Nous découvrirons avec lui la perception du monde par cette grande intellectuelle restée très proche des gens.
Ses entretiens se clôturent sur les « quatre voeux bouddhiques » qui sont une des bases de la vie de Yourcenar, à savoir : éliminer les mauvais penchants, s’adonner à l’étude, tenter de toujours se perfectionner et, enfin, tenter par l'amélioration de soi d'arriver à l'amour des autres.
Dans ce livre nous plongeons dans les pensées profondes et l'âme d'une très grande Dame !…
"Je condamne l'ignorance qui règne en ce moment dans les démocraties aussi bien que dans les régimes totalitaires. Cette ignorance est si forte, souvent si totale, qu'on la dirait voulue par le système, sinon par le régime." (Critiqueslibres.com)

Chercher dans le site

Evénements

Août 2018
L Ma Me J V S D
1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31
×